Cette série de billets ne relate pas mes vacances, juste ce qui concerne ma facette jardinier en vacances.

bac Compost cevennes

Arrivée au camping dans les Cévennes, même pas dépaysé, un bac à compost est placé juste à l'entrée de l'allée de notre emplacement. J'ai failli repartir aussi sec, les vacances, ce n'est pas fait pour retrouver le quotidien (lol). C'est la première fois que je trouve un camping qui fait le compostage en plus du tri sélectif. A mon avis, il y a un boulot à plein temps pour Heddi afin de convertir les campings au compostage. L'affichette multilingues qui explique le pourquoi du comment et la procédure n'est pas mal du tout. Il faudra demander à Eelco si la traduction néerlandaise est correct.

hotel insectes

 Poursuivi par mon destin, je tombe sur le jardin collectif des habitants d'un quartier de Le Vigan.
Tout comme nous, c'est du jardinage naturel. Pour suivre la mode, il y a un hôtel à insectes (je ne suis guère convaincu pajardiniéres le viganr ce concept !) et des très belles et vastes jardinières en mi-hauteur. Favorisé par le lieu, ils ont créés une mare avec un biotope humide tout à fait sympathique et ils ont construit un petit bâtiments en torchis. Bref, je ne suis toujours pas dépaysé !


Nous gravissons le mont Aigual (qui comme son nom l'indique reçoit beaucoup d'eau, le record annuel de France) par le chemins des quatre mille marches (en fait, il n'y a aucune marches, il faut plutôt comprendre "sentier des quatre milles romains", il fait approximativement 8 km).

digitale aigualorvet aigual
Sur le chemin, des belles digitales et surprise du chef, au milieu de la forêt de châtaigner, un bel orvet. J'étais prêt à le capturer pour l'introduire dans le jardin à mon retour, mais c'était trop compliqué d'assurer sa survie pendant trois semaines en camping itinérant. C'est dommage, cela aurait fait un prédateur de limaces en plus. Avec regret, je poursuis cette randonnée dans cette forêt de châtaigner, mais je n'oublie pas l'idée de placer des orvets dans le jardin.

 


Il n'a pas falchataignier aiguallu longtempscepes aigual pour faire quelques associations d'idées, du genre : Châtaigner-orage-cèpes. Car tout comme à Grenoble, il y a eu des orages sur les Cévennes. En sortant un petit peu du chemin et en laissant nos yeux se promener au pieds des arbres, nous avons vite repérés quelques cèpes, puis d'autres, puis encore d'autres. Voila la belle récolte de ce jour, ce qui à permis de faire des omelettes ou des fricassées aux cèpes pendant quatre jours. Pour le fun, il y avait aussi des girolles que nous avons ramassés.

myriapode aigual
En nettoyant mes cèpes, je répère au mileu des épluchures un manifique et très long myriapode !
Il semblerait que ce soit un géophile méditéranéen, le biotope où il vivait, sa couleur , sa longueur et sa multitude de paire de pattes, Tout converge vers cette détermination.