Et hop, il suffit de descendre dans les gorges de la Dourbie et remonter de l'autre coté pour se retrouver dans le Causse Méjean.

IMG_1399Ce coup-ci, c'est camping à la ferme, c'est vous dire que c'était tranquille. Poules, coq, paon, brebis, une vraie ferme. Au lieu de klaxon, cris et vociférations multiples et diverses, nous avions plutôt droit à Cocorico et sonnailles de brebis. Car nous étions chez un éleveur de brebis.
Tiens, un bac à compost à coté des sanitaires, cela devient une (bonne) habitude. Il y a vraiment un job pour Heddi.

D'ailleurs le soir, à cheval, les bergers allaient chercher le troupeau pour la traite à la bergerie. La vidéo est .

brebis 01

brebis 03
Un petit arrêt à l'abreuvoir doté d'une magnifique pompe à godets qui permet de transférer l'eau du réservoir au bassin (vidéo du fonctionnement ).

IMG_1377

SAM_1078

 

Le tout surveillé par l'inévitable chien de berger qui surveille tout ce petit monde et assure l'arrière garde.


Mais le but de notre passage sur le Causse noir était plutôt d'aller admirer un lointain descendant des dinosaures (celui dont nous avons vu la contre empreinte dans le Causse Noir) : Les vautours.IMG_1332


Le spectacle vaut le coup d'oeil, au dessus des gorges de la Jonte, les vautours cherchent leur pitance et montent dans les ascendances. Nous sommes sur le haut des falaises, ils volent à notre niveau. je ne me lasserais jamais des rapaces ! (bien que restant anti-capitaliste !)

escalade 01
Ces vautours planent à la recherche d'une carcasse de brebis ... où mieux selon l'afflux touristique du moment. Le long de la  falaise vous pouvez apercevoir de la viande à vautour potentielle ! (lol)
vautour 02

D'autres photos et une vidéo ici.

 







A cette altitude (1000 mètres en moyenne), il y a de très beau jardin de montagne. En voici un avec sa magnifique rhubarbe.

SAM_1049

SAM_1053IMG_1425













Lors d'une sortie à vélo sur la partie steppe du causse, j'aperçois ce grand massif isolé de lavande sauvage.

IMG_1422

Ni une, ni deux, je m'arrête et sors des instruments de fortune pour en dégager un pied que je mettrais au jardin. S'il reprend, car je n'avais pas les bons outils et la racine pivotante encastrée dans le calcaire s'est cassée trop court !



Un papillon en profite pour se désaltérer sur le goulot de la bouteille d'eau.