cacahuètes récolte 01

Comme annoncé lors d'un précédent billet, Eelco et moi avons pris la décision de récolter nos cacahuètes au jardin. La cacahuète que j'avais récolté dimanche soir était signe qu'il ne fallait pas trop tarder, tout en profitant du soleil et de la douceur de cette semaine. Fourche bêche en main, nous voila à pied l'oeuvre. Et de nouveau, la jolie surprise de faire une récolte. Seul, deux pieds n'ont rien donné, tout les autres avaient deux ou trois cacahuètes, toutes à maturité.

cacahuètes 03

Voila le ré- sultat, une fois lavées et brossées. Une quinzaine de cacahuètes. Elles sont en train de séchées en attendant qu'Eelco puisse récolter ceux de son bureau. Après, on verra ce que l'on en fait.
Vous remarquez que même à Grenoble, il y a des ravageurs de cacahuètes (lol) et pas qu'à l'apéro : une cosse est vide avec un beau trou en son milieu !
Je n'ose affirmer que c'est la première récolte de cacahuètes de jardin à Grenoble (beaucoup en font en pot) mais nous devons être parmi les précurseurs. Cela donne envie d'en refaire l'année prochaine ... en mieux !

chervis

J'avais du cerfeuil tubéreux à semer et Eelco du chervis. Passé l'excitation des arachides, chacun dans son pétale de mandala, nous nous mettons à préparer la terre. Le chervis est une plantation de longue haleine, Eelco a lu qu'il fallait attendre entre 10 et 14 mois selon les saisons pour récolter. Ce sont les racines qui se consomment un peu à la manière du salsifis. Eelco fait son semis à la place des plants de cacahuètes  que nous avions arrachés précédemment, la terre était de ce fait déjà bien travaillée.

cerfeuil tubéreux

 Pour ma part, je m'installe sur le centre du mandala, à coté des épi- nards. Il y a de l'espace, vu le net- toyage fait par les limaces. Là aussi, la récolte sera souterraine, ce sont également les racines qui se consomment ... les feuilles étant toxiques. Il parait que son goût rappelle celui de la châtaigne et de la pomme de terre sous certaine condition .. (lol) ... Nous verrons cela l'an prochain car la levée ne se fera qu'au printemps ... une plante dont il faut anticiper le semis !
Tout comme Eelco, je place des cagettes bleues sur le semis pour signaler que quelque chose est sensé pousser ici un jour !

mur lézards

Dernière tâche de l'après midi, monter le mur en tuiles pour abriter les lézards. Nous le faisons à la pointe (non utilisée) d'un pétale du mandala avec exposition plein sud. Comme ce sont des tuiles de récupération, elles sont un peu abîmées et irrégulières, nous calons avec des galets et mettons un pieu pour soutenir l'ensemble ....

epi maïs

Les taches sur la parcelles collectives étant terminés, on peut s'occuper de nos carrés individuels. Un peu de ramassage de graines pour les guerillas ou pour le jardin et un peu de récolte, justement, un épis de maïs est prêt à être cueilli.

 

orchidées 03

Mes orchidées font surface, tout comme celle de mon balcon dans son pot. C'est donc son rythme naturel, il n'y a pas à s'inquiéter. J'espère d'aussi belles fleurs que lors des prélèvements. Je vais les pailler pour l'hiver par précaution. La marcotte de verveine en cours est bien penchée, je lui met un tuteur, je la transplanterais avant le gel.

alison

Tiens, Alison a réservé son carré de peur que quelqu'un s'installe dessus !


"Une jardinière qui surgit hors de la nuit

Court vers le jardin au galop
Son nom, elle le signe à la pointe de sa bêche
D'un A qui veut dire Alison
Alisonnnn ... Alisonnn ..."