consoude coupéeJe reviens de mon champ de consoude avec un sac de supermarché rempli de feuilles, récoltées avec mes ciseaux de jardinier en prenant garde de préserver un morceau de pétiole. Voila ma récolte de vendredi, chaque semaine je ramasse à peu près deux cent feuilles.

consoude qui sécheJe les lie en bottes de 25 feuilles (voila pour- quoi je gar- de le pétio- le) pour les faire sécher tranquillement tous le week end sur le radiateur de mon bureau. Le sol au pied du radiateur devient rapidement un cimetière à limaces. Ces petites bêtes ont l'air friande de consoude. Je les ramasse pour que cette invasion de gastéropodes n'inquiéte pas les agents de service.

IMG_0413Je reviens le lundi au bureau et étale le résultat sur une table. Les feuilles sont parfaitement sèches et craquantes. Je n'ai plus qu'à les réduire en poudres entre mes mains

IMG_0416



Cela réduit considéra- blement le volume.sachet consoude




Le foin de consoude est prêt. Je verse la contribution de la semaine dans  le sac prévu à cet effet.. Cela commence à faire une belle quantité, je n'ai pas encore pesé, mais j'estime en avoir déjà entre un ou deux kilo. Selon certains les sites que je consulte, il est dit que l'on peut le répandre à raison d'un kilo le m². J'ai déjà quoi enrichir mon carré individuel et le surplus sera utilisé, poignée par poignée, pour booster les semis et les plants. Mais il sera aussi disponible pour les autres jardiniers selon ce que je récolterai.