GrainothèqueLors de l'apéro-jardin de "Terre Cyclée", Jean Baptiste me parle de l'existence (méconnue !) d'une grainothèque à la bibliothèque centre ville (celle à coté de l'office du tourisme). J'envoie Caro en reconnaissance, elle m'envoie un mail me confirmant son existence. J'y fait un tour rapide avant d'aller au boulot et je la trouve au premier étage, après la banque de sortie. Mais, snif, snif, le carton était vide.

Enveloppe à graine






Mais j'étais venu avec des munitions, quelques paquets de graines récupérées de-ci delà. Grâce aux enveloppes, à plier soi-même, mise à disposition,  j'ai contribué en déposant du sorgho bicolor, du mil, des gombos et de l'aneth. J'aime bien l'existence de ces  lieux non-marchands dans notre société où tout s'achète. Le site des semences à partager est grainesdetroc.fr. Ils sont tout à fait dans l'esprit de Kokopelli.

hors sol 01

En sortant par la terrasse, je suis passé à travers le jardin hors-sol. Pour l'essentiel, ce sont des sacs en feutre noir rempli de terre dans lequel on cultive.

hors sol 02










En discutant avec le garçon qui s'occupait des plantes lors de mon passage, j'apprend que le hors-sol englobe tout ce qui n'est pas cultivé en pleine terre. Cela ouvre le champ des possibles.

cuture hors sol

Sur la terrasse, il y a quand même une grande jardinière en total hors-sol, c'est à dire sans aucun apport de terre. Que ce soit dans les sacs en feutre ou dans la jardinières, on trouve des tomates, plusieurs variétés de basilic, des fleurs, comme dans un vrai jardin potager. Il ne manque que les fruitier. Voila deux endroits à suivre et à faire vivre.