Carré vide

Je pars en vacances jeudi, il faut donner un dernier coup de râteau sur mon carré pour qu'il tienne sans trop de soucis pendant trois semaines. Le travail est beaucoup moinss important que prévu, un indélicat est venu samedi soir voler divers plants de tomates, poivrons, aubergines, groseilles à maquereau sur mon carré, celui de Cyril, dans la parcelle pédagogique et d'autres endroits. Du coup le centre de mon carré est bien vide.

Poireaux buttés




Du coup, je peux aller jardiner directement dans la parcelle collective. Tout d'abord, butter les poireaux. c'est le premier buttage après le repiquage d'il y a trois semaines. Pour ce buttage, il suffit de combler le sillon d'arrosage que j'avais créer au moment du repiquage. Si les poireaux continuent de bien se développer, je ferais un deuxième buttage à mon retour de vacances. Le but du jeux est d'avoir un fût blanc le plus long possible.

Christine mil


Avec Christine et sur les instructions de Kader (qui vient de partir pour un mois au Niger) nous éclaircissons le rang de mil. Pour ne pas jeter les plants surnuméraires, Christine les repique dans un pétale du mandala, on verra bien s'ils reprennent.

semis radis asiatique 02






Le semis de radis rouge asiatique de la semaine dernière a bien levé. Rien d'étonnant avec le pluie, je l'éclaircie.

courges repiquées





Pour vider la couche, Christine prend les deux plants de courges en godets et en fleurs pour les mettre du coté des jardinières en hauteur.

courge sort de couche





Deux pieds de courges ont poussés spontanément dans la couche. On ne les a jamais retiré et elle prenne de l'ampleur. Il est trop tard pour les repiquer, on décide de les faire courir hors de la couche en les guidant par une ficelle.

semis cresson aliénois




Pour terminer l'après midi de jardinage, je fais un semis de cresson alienois en pleine terre, histoire d'en avoir à mon retour de vacances. Dans l'après mide, je retrouve le mûrier jeté au milieu des framboisiers, je le replante dans la parcelle collective en espérant que les mûres finissent de mûrir. En fait, il reste encore deux ou trois bricoles à faire, je reviendrais dimanche après midi.